mercredi 16 août 2017

Festoyer au banquet de Guillaume Le Conquérant dans la tapisserie de Bayeux.



C’est une œuvre magistrale impressionnante ! Inscrite au registre « Mémoire du Monde » de l’Unesco depuis 2007, la tapisserie de Bayeux datée du XIème siècle est considérée comme l’une des premières bandes dessinées de l’histoire. Sur une longueur de 70 cm et 50 cm de haut, les broderies sur toile de lin racontent la conquête de l’Angleterre par Guillaume Duc de Normandie en 58 scènes, en 1066. L’histoire commence au départ d’Harold de la cour d’Edouard d’Angleterre, et se termine par la bataille d’Hasting. 
Les trois protagonistes de cette histoire vous accueillent d’entrée d’accès à la tapisserie. Le travail de l’aiguille est impressionnant. Les scènes sont joliment composées, avec des effets de perspectives, de mouvements, et une grande variété d’expression. On reconnaît les normands à leur visage rasé avec  une coupe de cheveux « au bol ». J’ai beaucoup apprécié les scènes qui font référence à l’alimentation et aux arts de la table. 
Une des plus belles scènes est le banquet de Guillaume et ses hommes béni par l’évêque Odon. 
Ils se régalèrent de soupe, de pain encore chaud sorti du four et de brochettes. Les scènes réellement historiques n’occupent qu’une hauteur de 33 cm. Le haut et le bas forment des bordures avec de ravissants animaux (oiseaux, sphinx, dragons, minotaures, ou des corps mutilés…). Un audio guide vous est fourni à l’entrée (en 14 langues) et le récit se déclenche automatique devant chaque scène numérotée de la tapisserie. 
Pour préserver l’œuvre, les photos sont interdites. Vous pourrez visualiser la tapisserie avec le lien ci-après où sont extraits les visuels pour cet article. Vous pouvez compléter vos connaissances sur les aspects techniques de cette broderie au deuxième étage avec le film sur l'ascension de Guillaume au trone d'Angleterre. Des images de reconstitution d'Hastings vous projette en plein Moyen-Âge. Le fil est diffusé tous les 20 minutes en alternance anglais/français.
Au premier étage, immergez-vous dans l’époque de Guillaume le Conquérant. La tapisserie vous est expliqué en long en large, sur la création du chef d'oeuvre, son histoire mouvementée et sa conservation minutieuse.
Cette tapisserie à l’époque était exposée dans la cathédrale de Bayeux, qui se trouve à moins de 10 minutes à pied  du musée de cette extraordinaire tapisserie médiévale. Un lieu grandiose à visiter aussi !

mardi 15 août 2017

La cacahuète avec le chef camerounais Christian Abégan dans « le goût du monde » sur RFI.





Cet été, Clémence Denavit nous régale de son émission « Le goût du monde » sur RFI. Avec les invités, elle revisite chaque samedi des saveurs, des produits, des goûts d’ici et d’ailleurs qui éveillent les souvenirs, les émotions et l’imaginaire. Neuf émissions inédites à découvrir tout au long de l’été que vous pouvez écouter en podcast. Vue l’actualité de mon livre « La cacahuète dix façons de la préparer » aux éditions de l’Epure, l’émission sur la cacahuète avec le chef camerounais Christian Abégan m’a ravi. Les autres produits sont
« Piment et noix de Coco. Ou cuisine créole » avec Suzy Palatin, auteure culinaire.
« Fondus de glace. Et de sorbets ? » avec le petit fils de Raymond Berthillon, le fondateur de la fameuse maison.
« Ni cru, ni cuit, la Fermentation » avec Marie-Claire Frédéric, journaliste et historienne de l’alimentation.
 « Toqués de pomme de terre » avec Marc de Ferrière Le Vayer, historien de l’alimentation, auteur et grand amateur de patate.
 « Cacahuètes ! », avec Christian Abégan, chef camerounais, conseiller culinaire, traiteur et auteur.
 « Aux petits oignons » avec Christian Le Squer, chef 3 étoiles du Georges V et fou d’oignons.
 « Manger Fantôme ou le banquet des ancêtres et des vivants » avec Ryoko Sekiguchi, poète, écrivain et traductrice japonaise.
 « L’œuf le premier », avec Laurent Solivérès, chef de la Monnaie, acolyte et complice de Guy Savoy depuis un quart de siècle.
 « Terre de Café » avec Patrick Masson, négociant en café au Havre.
Pour écouter les émissions, cliquez-ici pour accéder aux podcats.
Source photo RFI.