lundi 15 août 2022

Ripailles et fêtes médiévales au château de Portes


Après deux ans de renoncement dû au contexte sanitaire, les fêtes médiévales des savoirs faires ont retrouvé tout leur lustre le weekend dernier au château de Portes près d’Alès. 




Situé sur un éperon rocheux, datant du début du XI ème siècle, ce château en forme de proue de navire est appelé aussi le « vaisseau des Cévennes ». Il doit sa seconde vie grâce à l’association « Renaissance du château des Portes » qui l’ont reconstruit pierre à pierre depuis plus de 40 ans, avec un résultat complètement bluffant ! 


Dès la porte du château franchi, vous êtes happé par les arômes de trois agneaux en broche qui rôtissent lentement. Renseignements pris, chaque agneau pèse environ 45 kg brut. Ils sont farcis de semoule parfumée au cumin avec des éclats de poivrons rouge et vert. 


Plus de quatre heures sont nécessaires pour parfaire leur cuisson. Ils sont badigeonnés régulièrement d’un mélange d’eau salée et d’huile avec un pinceau de romarin pour garder leur jutosité. 





En parcourant les différents espaces du château des portes, vous pouvez assister aux démonstrations de savoir-faire en matière de forge, vitraux, poterie, tissage… 



Vous pouvez surtout découvrir les pièces restaurées du château avec la cuisine du XVII ème siècle en rez- de chaussée, les appartements du Marquis (celle de la Marquise était fermée car elle était au bain !!!), la chambre à coucher, le vestibule avec des toilettes, puis les terrasses au dernier étage avec une magnifique vue panoramique. 



En redescendant, les agneaux en broche étaient cuits. On voit le cuisinier retirer la semoule du coffre, avant de débiter les viandes en morceaux pour y être servies. Pour les personnes restées l’après-midi, un spectacle équestre de haut volée était proposé à l’occasion du tournoi du seigneur d’Anduze. Aux abords du château, un campement militaire d’époque était érigé, avec des démonstrations de combats à l’épée. 



Petits et grands étaient ravis, avec en plus de plaisir de ripailler ensemble ! 



Même les repas des figurants se rapprochaient le plus possible de l’époque !

 

dimanche 14 août 2022

Café restaurant du globe, Florac Trois rivières


Pause déjeuner agréable au café restaurant du globe, à Florac Trois rivières. Le restaurant déborde sur la place de l’Esplanade sous les platanes. 



Au menu, une salade aveyronnaise (avec salade verte, tomates, roquefort, noix, croûtons) et un confit de canard de l’Aveyron, frites.


 J’avais hésité avec les saucisses du pays à la châtaigne. Le service est rapide et efficace. Les places sous les platanes sont très prisées. 



Florac Trois Rivières, capitale du parc national des Cévennes est le point de départ de nombreuses randonnées.

 

La cité médiévale de Salers : site remarquable du goût


Aller à la rencontre des producteurs, découvrir et sentir les paysages où naissent les produits du terroir de Salers, tel est le but agréable de cette escapade en Auvergne. 




Entre la race bovine Salers avec une qualité de viande et de lait exceptionnel, le délicieux fromage AOP de Salers, le biscuit sucré « Carré de Salers », l’apéritif doux amer à base de racines de gentiane, le terroir est tout simplement généreux et gourmand. 



L’apogée de ce circuit est la visite de la cité médiévale de Salers construit derrière ses remparts à partir du XVème siècle autour d’un château situé sur une butte basaltique dominant la vallée de la Maronne. Autour de la place Tyssandier d’Escous, on peut admirer encore les magnifiques demeures aux toits en poivrière. 


L’église Saint Mathieu présente un porche originel du XIIème siècle.  Dommage que le musée de Salers soit fermé jusqu’à nouvel ordre ! 



Vous pouvez acheter sur place tous les produits alimentaires qui font la renommé de Salers. J’y ai trouvé aussi de jolis moules à beurre ! A l’entrée de la cité de Salers, vous êtes accueillis par des Salers !