samedi 8 décembre 2018

Carrot cake aux cacahuètes


La saveur sucrée de la carotte se camoufle douillettement dans cette pâte moelleuse épicée. Pour cette raison, si l’appellation de sa recette n’est pas annoncée, rares sont les personnes qui devinent  présence d’un légume. Pour ce gâteau à la carotte d’origine suisse allemande (la Rüeblitorte), j’ai remplacé la poudre d’amande par des cacahuètes concassées. Le résultat est satisfaisant en texture et en saveur. Dans la recette qui suit, selon votre goût, vous pouvez ajouter plus d’épices, plus de raisins secs ou de fruits confits. Au moment de la dégustation, je préfère le coiffer d’une bonne couche de crème fraîche épaisse avec des juliennes de carottes confites au sirop, à la place du glaçage habituelle. Accompagné d’une tasse de thé chaud, ce carrot cake aux cacahuètes est tout simplement parfait pour un accompagner un thé bien chaud.
Le gâteau aux carottes et aux cacahuètes.
4 œufs, 150 à 200g de sucre selon goût, 100g de beurre fondu, 200g de farine, 2 cuillères à café d’épices (cannelle, gingembre), 200g de farine, 10g de levure chimique, 120g de cacahuètes concassées, 50g de raisins secs hydratés, 300g de carottes râpées.
Blanchir les œufs et le sucre au batteur. Ajouter le beurre fondu, la farine tamisée avec la levure, les épices. Mélanger délicatement. Ajouter ensuite les cacahuètes concassées, les raisins secs hydratés, les carottes râpées. Mélanger à nouveau tous les ingrédients, puis verser la pâte dans un moule beurré de 22 cm de diamètre. Cuire au four à 180°C pendant 40 à 50 minutes. Pour vérifier la cuisson, enfoncer une pique dans le carrot cake. Si elle ressort propre, c’est cuit. Si elle reste humide, lancer la cuisson encore pour quelques minutes.
Le glaçage
Pour un vrai glaçage, travailler 50g de beurre en pommade avec 100g de sucre glace, 100g de Philadelphia cream cheese (ou fromage frais type Saint Morêt).
Etaler le glaçage sur le carrot cake aux cacahuètes.
Le décor
Confire à feu doux 30g de carotte râpées dans un sirop composé de 100g de sucre et 100g d’eau pendant 5 minutes après l’ébullition. Laisser les carottes refroidir dans le sirop.
Décorer le dessus du glaçage avec les juliennes de carottes confites.

Suri : le restaurant parisien dédié aux produits à la fermentation naturelle


Marie Claire Frédéric, historienne de l’alimentation sur les produits fermentés vient d’ouvrir son restaurant « Suri » dans le quartier de Montorgeuil, au 108 rue Réaumur à Paris. 
Fidèle à sa passion, elle nous partage généreusement ses connaissances et conseils pratiques sur la préparation des aliments fermentés depuis des années, à la fois sur son blog « Ni cru ni cuit » et dans son livre au même titre
La bonne nouvelle ? Nous n’avons plus besoin de mettre la main à la pâte ni d’attendre patiemment que les micro-organismes fassent leurs œuvres avec le temps. Nous pouvons nous régaler sans attendre dans son restaurant « Suri » au snacking healthy dès le petit déjeuner jusqu’au goûter.   
Au petit déjeuner, faites voyager vos papilles avec un kéfir de lait, accompagné d’un kanelbullar, une brioche au levain naturel, garnie de noisette parfumé à la cannelle, ou le petit manala alsacien du moment. Au déjeuner,  ne ratez pas la spécialité de la maison, la quiche à la choucroute maison avec son appareil à crème, œuf et lardons sur une pâte brisée croustillante. Vous pourrez l’accompagner d’une petite salade et d'un kombucha. Puis terminer par une note sucrée avec un yaourt maison nature, au miel ou coulis, ou une pâtisserie comme le gâteau suisse aux carottes ! 
Pour Marie Claire Frédéric chaque recette est travaillée sur la qualité des produits et les goûts avec une production 100% maison et bio. Si vous découvrez les produits fermentés, sachez qu’ils sont excellents pour la santé ! A vous de choisir entre les salades, les soupes, les sandwichs, les quiches, les produits laitiers et les pâtisseries. En cas d'hésitation, sachez que tout est excellent et de qualité. Le cadre du restaurant est rafraichissant et coloré.
Source des photos : Suri.

Le café de la cité interdite故宫角楼咖啡


Situé à l’extérieur de la porte du génie militaire神武门, l’ouverture de ce café dans la cité interdite est déjà un vrai succès depuis le 1er décembre 2018. 
En chinois, le lieu s’appelle « le café dans le bâtiment d’angle de la cité interdite 故宫角楼咖».
 Les locaux sont très fiers de fréquenter un café avec un décor raffiné qui rappelle la culture millénaire chinoise, en écho avec la grandeur du lieu.  
 Les murs sont tapissés avec l’œuvre du peintre de la dynastie Song, Wang Ximen王希孟 « Mille li de rivières et de montagnes千里江山图 » aux couleurs verts émeraude. 
Cette peinture a inspiré la « it » pâtisserie du café, le rouleau croustillant des mille li de rivières et de montagnes (1 li = 500 mètres). 
Même si la boisson la plus vendue est le café, le thé, boisson millénaire chinoise est aussi proposée.  Pour les chinois, l’ouverture de café typiquement chinois est une revanche. Elle panse l’orgueil et la fierté nationale bafoués lorsqu’en 2007, l’administration de la Cité interdite autorisait l’ouverture du café Starbucks au cœur du palais. Face aux protestations, l’administration avait mis fin à la licence  ! Depuis, beaucoup de pékinois viennent au café juste pour le plaisir d’être pris en photo !

mercredi 5 décembre 2018

Microbiote : à la découverte de notre flore intestinale.


Cette exposition décalée à la cité des sciences de Paris, « Microbiote », qui nous explique sans tabou tout ce qui s’y passe dans nos intestins, est inspirée du best-seller des sœurs Giulia et Jill Enders,  « Le charme discret de l’intestin », paru en Allemagne en 2014 et traduit en 40 langues ! Pour les deux sœurs, les intestins constituent notre deuxième cerveau grâce aux « microbiotes», que nous appelons plus communément notre flore intestinale. Ce petit monde de virus, de bactéries, d’archées et de champignons joue un rôle fondamental dans l’organisme, que ce soit au niveau du système digestif, du système immunitaire ou du comportement. Ils ont de jolis noms imprononçables comme  Methanobrevibacter smithii, Bifidobacterium infantis ou Akkermancia muciniphila ? Notre manière de nous alimenter influe nécessairement sur son bon fonctionnement. L’exposition nous donne de conseils pratiques pour préserver notre bien être intestinale jusqu’à la bonne position pour aller à la selle ! Destinée à la fois aux petits et aux grands, les plus audacieux pourront même découvrir un vrai tube digestifs et des explications scientifiques pour sa conservation. Et il n’est pas tout droit !

Espèces en voie d’illumination, jardin des plantes Paris


Eclairer les consciences des petits et des grands par la féérie, la poésie et la beauté tout en s'amusant! au jardin des plantes à Paris.
Tel est le pari pris de ce festival des lumières insolite
Avec de magnifiques et monumentales lanternes chinoises d’animaux disparus ou menacés, cette balade nocturne nous rappelle l’importance de prendre soin de notre planète, de protéger et préserver notre faune et notre flore.
Le plus étrange de cette promenade est de naviguer entre les vrais animaux en chair et en os, et les animaux de lumière et de soie. Ce festival de lumière insolite est aussi jalonné de spectacles vivants sur le thème de la nature et d’ateliers pour les enfants qui pourront même construire et décorer leur propre lanterne.
Vous pouvez admirer ces « Espèces en voie d’illumination » jusqu’au 15 janvier 2019. Ce festival me fait penser aux « Jardins de lumière » qui s’y déroule chaque année au mois de septembre au jardin botanique de Montréal.