mardi 22 juillet 2014

L’académie du goût



Le groupe Webedia vient d’inaugurer son « Académie du goût » en partenariat avec le chef Alain Ducasse. Cette plateforme internet propose aux passionnés de la gastronomie et du goût plus de 5000 recettes signatures de chefs, illustrées par des vidéos, une encyclopédie de plus de 1000 ingrédients du quotidien pour mieux les comprendre et mieux les utiliser, un carnet de bonnes adresses. Les contributeurs de ce site internet sont tous prestigieux, avec déjà Joël Robuchon, Guy Savoy, Paul Bocuse, Anne Sophie Pic … qui nous révèlent aussi leurs petits trucs et astuces de chefs. L’offre découverte est gratuite pendant 15 jours. Puis la consultation devient payante et nécessite un abonnement mensuel à partir de 4,99€.  Pour découvrir le site aux visuels très alléchés, cliquez ici. 

Pornichet Fish & Chips



Pour les amateurs des vrais Fish & Chips, voici une adresse incontournable à Pornichet. 
Ouvert que depuis deux mois par une écossaise très accueillante, son Fish & Chips est cuisiné à partir de filet d’églefin frais, trempé dans une pâte à frire à base de bière, accompagné de vraies frites maison. Un quartier de citron et du vinaigre de malte sont proposés pour la touche finale, comme au pays. La formule « fresh fish & chips » avec poisson frit et frites est vendue à 7,5€, un excellent rapport qualité prix. 
La portion de filet de poisson est généreuse, les frites délicieuses et croustillantes. Vous avez aussi le choix d’un sandwich BLT (bacon, laitue, tomate) ou un salmon bagel, tous deux avec frites pour 6€. 
La maison vient de lancer son cheesecake framboise ou citron dans une version revisitée, dressée dans une coupe, à tout de même 5€ ! La justification de ce tarif ? Le prix du Philadelphia creamcheese utilisé pour la recette ! Autre alternative pour finir sur une note sucrée, les glaces magnum, mars, snickers vendus à 1,5€ ! Pour voir la page facebook, cliquez ici.

Pêche au carrelet à Saint Nazaire



Lorsqu’on m’avait parlé de la pêche au carrelet sur la plage de Saint Nazaire, j’avais compris une pêche au poisson nommé « carrelet ». C’est en voyant les installations que je découvre cette technique de pêche très ancienne, qui se pratique à partir d’un ponton. 
Le carrelet fait référence à un filet à maille carré monté sur deux cerceaux et suspendu au bout d’une perche. Aujourd’hui, Il est descendu et remonté horizontalement dans l’eau à l’aide d’un treuil. Un appât  de moules écrasées est placé en son centre pour attirer les poissons. Lorsque le filet est remonté, il emprisonne les poissons qui se trouvent entre lui et la surface de l’eau. 
Pour les pêcheurs au carrelet, c’est à la fois un passe-temps, un jeu de patience à la fois pour espérer une pêche fructueuse comme pour profiter de la beauté du paysage. C’est un loisir à tester lors de votre prochain séjour en pays charentais. Il faut être très patient !

dimanche 20 juillet 2014

L’art fait ventre au musée de la poste, Paris



Jusqu’au 20 septembre 2014, le musée de la poste, à quelques centaines de mètres de la gare Montparnasse nous invite gratuitement à admirer son exposition « L’art fait ventre », ou comment 16 artistes invités perçoivent l’alimentation à travers peintures, installation, happening. En effet, la nourriture n’est pas seulement une affaire de papilles, mais aussi une histoire de goûts, de société, de commerce, de rituels, de représentation. 
Dès l’entrée, le ton est donné avec l’installation « Noir de poule blanche » de la plasticienne Brigitte de Malau : des poules en plumes de plastique blanc sont suspendus au-dessus d’un chaudron composé de pneus d’où sortent de fausses vapeur. La recette fait référence à la poularde de demi-deuil de la célèbre mère Brazier, mais dénonce aussi les simulacres sensoriels vendus par l’industrie agroalimentaire où les saveurs, les fumets ne sont plus que chimiques. 
L’autre installation au même niveau,  « Wild food » de Martine Camillieri, composée d’un élégant nuancier de couleur au mur avec la collection de « Dix façons de préparer » des éditions de l’épure, répond en écho une série de plateau en plastique humoristique. Leur lien ? Ils sont calibrés, répétitifs, dans l’air du temps. On acquiert ces objets pour se rassurer, être dans la norme. 
En montant à l’étage, vous tombez nez à nez avec « L’enfant à la saucisse » de Winshluss qui dénonce les méfaits de la junkfood avec l’obésité. J’ai aimé la « Pasta Skeleton » de Bevis Martin et Charlie Youle, très lisible. Stéphane Soulé nous donne à voir avec une installation vidéo la décomposition de la « Nature morte vivante de légumes avec Chrysalide »… Je vous laisse découvrir les autres œuvres sur place. 
J’ai eu le plaisir de visiter ce musée où on y accède par une allée bordée d’ateliers. 
Une plaque à l’entrée rappelle que des grands artistes comme Picasso, Braque, Modigliani, Léger, Matisse, Zadkine y avaient travaillé. Pour plus d’information sur l’exposition et les événements hors les murs, cliquez ici. Voici la liste complète des 16 artistes :

 Pilar Albarracín / Pedro Diego Alvarado / Gilles Barbier / Martine Camillieri / Cizo / Roseline Delacour / Laurent Duthion / Felder / Olga Kisseleva / Joëlle de La Casinière / Mathilde de L’Ecotais / Brigitte de Malau / Bevis Martin & Charlie Youle / Stéphane Soulié / Daniel Spoerri /Winshluss.

samedi 19 juillet 2014

L’authentique cuisine du moyen âge de Françoise de Montmollin au château de Guédelon




Bénévole sur le chantier de Guédelon, un château de l'Yonne, Françoise de Montmollin s'est intéressée à la cuisine du Moyen-Age. Après des recherches et des études sur les recueils de recettes de l’époque, elle régale les visiteurs à travers ses démonstrations de cuisine médiévale. La prochaine animation est prévue du jeudi 14 au samedi 16 août 2014 où vous pourrez déguster du pain cuit dans le four de la cheminée, décliné en arboulastre, tourte à l’ail, hypocras. 
Elle nous partage tous les fruits de ses recherches et de ses pratiques avec son livre « L’authentique cuisine du moyen âge » aux éditions ouest France, illustrée par les magnifiques photos de François Folcher. Au fil des douze chapitres, découvrez pâtes à pain, viandes, poissons, tartes, rissoles, légumes et autres mets délicieux à déguster, sans oublier sauces et accompagnements, desserts et breuvages à la mode médiévale. Au-delà de la cuisine, vous découvrez aussi les différentes facettes de la vie médiévale. Pour vous informer et préparer votre visite au château de Guédelon, cliquez ici. Sachez que vous pouvez aussi participer au chantier en tant que bénévole. Guédelon est un chantier scientifique, historique, pédagogique, touristique et humain.