mardi 21 octobre 2014

Bustronome : la gastronomie dégustée dans un bus.



Se mettre à table dans un bus est la dernière tendance à la mode sur Paris. Après les événementiels ponctuels comme la Swiss Cheese Experience de septembre  2014, la Restaumobile lors de l’opération « Tous au restaurant » en 2012, c’est désormais un véritable bus impérial anglais, aménagé, qui vous invite à l’année à la découverte de la gastronomie française à travers les plus beaux lieux de Paris. Le concept baptisé « Bustronome » joue avec le terme bistronomie. 
C’est le premier restaurant itinérant à Paris qui permet de déguster en deux heures un repas au travers d'une carte savoureuse alliant qualité, cuisine recherchée, et inventive, autour de recettes fleurons de la cuisine française, rythmé par des arrêtes devant les plus beaux monuments de Paris.  
 Le premier étage du bus est transformé en un restaurant de 38 places, avec un toit entièrement vitré, des baies vitrées très large qui permettent d’admirer le beau décor de Paris. La lenteur de la course (20 km à l’heure), la bande son très parisienne, la qualité de l’assiette, le riche patrimoine de Paris vous invitent à une expérience polysensorielle. Le restaurant dispose d’espace modulable pour accueillir de 2 à 8 convives. C’est une manière insolite et gourmande de découvrir ou de redécouvrir Paris. Pour le déjeuner, comptez boissons comprise 85€ pour le déjeuner et 125€ pour le dîner. Pour plus d’information, cliquez ici.

dimanche 19 octobre 2014

Le Fooding 2014 célèbre le chef Alain Passard et les Arpégiens



Après Les Ebullitions perpétuelles (2010), la Cambuse effervescente (2011), Les Délicatrucks (2012), et Le Clan des Madones (2013), c’est le thème de « Passard et les Arpégiens » que célèbre cette année 2014 Le Fooding et S.Pellegrino. Les Arpégiens, ce sont les jeunes chefs, les « fils et filles » du chef Alain Passard, qui ont travaillé dans son restaurant de l’Arpège, qui aujourd’hui, volent de leur propres ailes. Ils représentent pour le Fooding« toute une génération de cuisiniers qui s'impose comme la véritable avant-garde du dernier âge culinaire (2000-2015) ». Les 15 et 16 novembre 2014, le chef Alain Passard proposera six repas exceptionnels avec 8 de ses disciples à savoir Bertrand Grébaut (Septime, Clamato, 75011 Paris), Sven Chartier (Saturne, 75002 Paris et Le Clown Bar, 75011 Paris), David Toutain (Restaurant David Toutain, 75007 Paris ), Tatiana Lehva (Le Servan, 75011 Paris), Mauro Colagreco (Mirazur, Menton et Colagreco, Shanghai), Ludo Lefebvre (Trois Mec et Petit Trois, Los Angeles), Björn Frantzen (Frantzen, Stockholm), et MarcCordonnier (Gare au Gorille, 75017 Paris). Chaque repas est facturé 100€ et les réservations seront ouvertes dès le 27 octobre 2014 sur le site du Fooding. Une partie des bénéfices de cet événement sera reversée au Centre d’Accueil des Enfants du Congo-Béthanie. Pour les non-initiés qui ne connaissant pas le chef Alain Passard, c’est le premier grand chef qui a sublimé les légumes dans l’assiette. Vous pouvez bénéficier chaque semaine de son cours de cuisine sur le site du Point. Sa dernière recette ? Les blinis sautent de joie dans la poêle ! Pour réserver vos places pour « Passard et les Arpégiens », cliquez ici.

samedi 18 octobre 2014

La matouille de Manuel Walls



Lors de son déplacement vendredi au congrès de l’association des élus de la montagne à Chambéry, toute la France est informée que le premier ministre Manuel Walls a passé la nuit au gîte du Moulin chez Jean Paul et Frédérique Jonckheere à la Compôte-en-Bauges (240 habitants), et qu’il avait dîné en toute simplicité avec huit agriculteurs de la région et le président du parc des Bauges. Au menu ? De la matouille, la fameuse fondue des Bauges. La fondue est à base de tome des Bauges, de vin blanc de Savoie, d’une gousse d’ail. Au moment de sa dégustation, elle est accompagnée de pomme de terre et de la charcuterie du pays. Voici la recette : 1 tome des Bauges, 4 gousses d’ail, 1 verre et demi de vin blanc de Savoie, 5 grosses pommes de terre à chair ferme, charcuteries de votre choix. Mettre la Tome des Bauges dans un plat ayant environ la taille du fromage. Enlever la croûte de la partie supérieure. Faire 4 trous dans lesquels vous déposerez des gousses d'ail. Arroser avec le vin blanc. Mettre dans un four chaud à 180°C pendant 30 minutes jusqu'à ce que la pâte de la Tome des Bauges soit coulante.  Comme pour la raclette, recouvrez vos pommes de terre cuites de cette tome fondue, accompagnée de charcuteries et de salade verte. Vous avez aussi une version sucrée: remplacez le vin blanc par du cidre et les pommes de terre par des pommes. La tome des Bauges a un diamètre de 18 à 20 cm, d’une hauteur de 3 à 5 cm, pesant 1 à 1,4 kilo. Elle est plus petite que sa cousine la tomme de Savoie. Selon appétit, vous pourrez donc régaler au moins 8 personnes pour cette recette.

vendredi 17 octobre 2014

Accords fromages –saké par la tokyoïte parisienne Anae Hisada



Pour se démarquer de la concurrence, les hôtels de luxe parisiens doivent innover pour se distinguer. Jusqu’à présent, vous connaissez l’accord fromages- vins français. Le bar de l’hôtel Renaissance Paris Vendôme vous propose de découvrir une alliance plus originale, l’accord des fromages français avec les meilleurs sakés japonais à l’apéritif. C’est la tokyoïte, Anae Hisada, amoureuse des fromages français jusqu’à ouvrir sa propre boutique sur Paris qui est la grande ordonnatrice de ce plaisir pas comme les autres. Jusqu’au 31 octobre 2014, à partir de 20€, vous pourrez choisir un saké saveur « prune » ou « nature » accompagné d’un assortiment de fromages sélectionnés par ses soins. Médaillée des titres "Grand Officier" de la Confrérie de Camembert, "Grand Officier" de la Confrérie des Chevaliers du Taste de France et "Maitre-Fromager" de la Guilde des Fromagers, Anae Hisada a ouvert sa crèmerie-fromagerie à Paris en 2004 et affine ses fromages avec une touche d’Asie. Comme le Parmegiano affiné avec du Whiskey Japonais, ou encore le chèvre au wasabi ou yuzu,…Vous pouvez la retrouver aussi dans sa boutique, 47 rue de Richelieu, 75001 Paris.

jeudi 16 octobre 2014

Les Happy macarons de Pharrell Williams



Vous ne pouvez ne pas le connaître avec le succès mondial de son tube « Happy ». En concert en ce moment au Zénith de Paris, le chanteur Pharrell Williams s’est associé à la IT boutique Colette et à la maison Ladurée pour lancer une collection limitée de deux macarons aux saveurs très américaines : la saveur cola et pâte de cacahuètes ! Logées dans une boîte collector couleur bleue, les 6 pièces de macarons coûtent 17€, en vente exclusivement chez Colette, rue Saint Honoré. La boutique Colette vous propose « The Pharell Week » jusqu’au 18 octobre 2014 avec d’autres produits dérivés de l’artiste ! Les 10 paires d’Adidas Stan Smith, relookés par Pharrell Williams sont partis comme des petits pains ! Ses macarons suivent la même tendance !
www.colette.fr/