jeudi 31 mai 2018

Le cuisinier et l’art


Un livre passionnant qui traite du thème du cuisinier et de l’art, sous la direction de Julia Csergo et Frédérique Desbuissons aux éditions Menu Fretin.
« Sommes-nous ouvriers ? Oui. Sommes-nous considérés comme tels par la loi ? Non. Possédons-nous le talent des artistes dans toute l’acception du mot ? Oui. Nous accorde-t-on la considération due aux artistes ? Non. Alors nous ne sommes ni ouvriers ni artistes. Que sommes-nous ? Rien. Qu’aspirons-nous à devenir ? L’un et l’autre. »
C’est par ce constat que le grand cuisinier du XIX° siècle, Philéas Gilbert, soulevait la question du statut du chef cuisinier et des relations que la cuisine entretient avec l’art. Aujourd’hui, à l’heure où l’art culinaire et les cuisiniers font l’objet de multiples manifestations et évènements médiatiques; à l’heure où, après la vogue du eat art, le design, les installations et les performances ont investi le culinaire, la réflexion devait se poursuivre car le statut artistique de l’expérience gustative et éphémère qu’est la cuisine ne va toujours pas de soi. Tel est l’enjeu de ce collectif qui réunit des contributions d’artistes, de critiques, de sociologues, de spécialistes de la littérature, de juristes, d’historiens et d’historiens de l’art.
De leur dialogue sur la cuisine comme art et création, sur le cuisinier-artiste et sur l’artiste-cuisinier, résulte cet ouvrage qui répond à une ambition précise : inscrire définitivement l’art de la cuisine dans le champ du culturel.

We love green Paris 2018: programme food


We love green”, c’est l’un des plus grands festivals de musique en plein bois de Vincennes avec une fibre écologique. Prévu pour ce weekend du 2 et 3 juin 2018, les têtes d’affiches annoncées sont Björk, Charlotte Gainsbourg, Beck, Lomepal, Migos, Ibeyi, Orelsan… Pour nourrir tous les festivaliers, la restauration est l’évènement dans l’évènement dans ce festival qui aborde en plus de la musique le « food, art, talk, nature ». 
Plus de cinquante restaurants, food truck, bars à vin bio et nature seront sur place, avec cette année l’innovation d’un grand banquet avec trois sessions par jour, 13h30, 15 h et 19h avec un menu unique à 35€ sous forme de buffet, avec deux entrées, des desserts végétariens et sans gluten, un plat chaud. Ce grand banquet est ordonnancé par les chefs de quatre restaurants (les grands verres, le Mary Céleste, la Candelaria, et Hero). Comme vous l’avez compris, élus par un jury présidé par le chef étoilé Pascal Barbot de l’Astrance, les heureux restaurateurs sélectionnés doivent être tous branchés développement durable avec des produits en bio et local, des recettes élargies aux plats végétariens et vegan (offre doublée cette année), l’optimisation de la gestion des déchets et des prix sages entre 5 et 12€. Vous trouverez tous les détails de la restauration en cliquant ici. Pour simplifier les paiements, les festivaliers utiliseront leur smartphone avec l’appli LyfPay pour régler leurs consommations au bar et dans le food court. Si vous n’arrivez pas à consommer toutes les productions des chefs, les invendus seront transformés en don alimentaire !

mardi 29 mai 2018

Chinese food week Paris2018 : cocktail de lancement


C’est dans la salle des fêtes de la mairie du 13ème arrondissent que Buon Huong Tan, le député & conseiller de Paris, et Daniel Tran, président de l’association des jeunes chinois de France (AJCF), ont lancé hier soir la cinquième édition de la Chinese food week
Tous les deux ont évoqué l’importance de la gastronomie comme lien culturel, d’échange et de compréhension de l’autre. Cette semaine de gastronomie chinoise, qui permet de découvrir toute sa diversité en 7 lieux et 7 dîners, a toute suite rencontré le succès dès la première édition en 2014. L’édition 2018 se joue déjà à guichet fermé. Il faut saluer le travail de défrichage des équipes de l’AJCF qui propose chaque année des restaurants inédits. Les critères de sélection sont en premier le goût, l’authenticité, la présentation des mets et le cadre. Même s’il ne reste plus de places, les restaurants sélectionnés sont ouverts toute l’année avec la liste ci-après.
Lundi 4 juin Chez Kong 孔家小
Mardi 5 juin Délice Créatif 巴黎美
Mercredi 6 juin Bienvenue 迎面而
Jeudi 7 juin Le Pont de Yunnan 滋味云
Vendredi 8 juin Le Phénix 御花园
Samedi 9 juin Au Petit Grain de Sel 麦香
Dimanche 10 juin Le Granite 玫瑰
Lors du cocktail, nous avons pu déguster les spécialités du restaurant chez Kong qui ouvre la semaine avec son filet mignon de porc au poivre et sel, sa salade de bœuf braisé à l’huile rouge, sa salade de pâte de soja à l’huile rouge, 
et son plat signature, la cuisse de poulet fumé, farci d’œuf de cents ans.
Cette édition 2018 met l’accès aussi sur une cuisine fusion, illustré par la présence du traiteur franco asiatique Le Cadet et la pâtisserie L’Osmanthe
Le Cadet nous a régalé de ses raviolis au porc et végétarien, piqués de pipette de sauce de soja et de piment, avec ses bouchés en cuillère de porc au caramel et thon mi-cuit, mangue à l’huile d’olive. La pâtisserie 
L’Osmanthe a mis en avant ses mignardises avec des ingrédients chinois comme le sésame, le thé.
Côté boisson, le buffet proposait champagne, thé et bulbes tea taiwanais de chez Chatime. Cette très belle soirée est une occasion de découvrir toute une équipe dynamique, ces petites mains de l’ombre qui concourent à la réussite d’un tel événement avec passion et dynamisme. Ils ont tous eu l’honneur de monter sur scène ! Nous leur disons merci.

jeudi 24 mai 2018

Trois bouteilles de vin jaune d’Arbois de 1774 aux enchères à Lons le Saunier


Pour les passionnés, la vente aux enchères de bouteilles de vins anciens à Lons le Saunier le samedi 26 mai 2018 dès 14 heures sera un grand moment. Les stars du catalogue sont trois bouteilles de vin jaune qui datent de 1774. Les vignes de ces bouteilles étaient taillées sous Louis XV, et vendangées sous Louis XVI. Ce sont les plus vieilles bouteilles du vin au monde en circulation. Avec une mise à prix estimé entre 15000 et 20000€. Les enchères risquent de s’envoler. Déjà en 2011, une bouteille de vin jaune de la même année a atteint 57000€, remporté par Pierre Chevrier, un collectionneur et amoureux de vins anciens. Il raconte cette expérience et l’histoire de ce vin dans un livre passionnant, « L’Arbois jaune1774 ». Ces trois bouteilles de vins proviennent de la plus belle cave du département, située à Arbois. Il appartenait au Commandant Georges Grand (1886-1974) un militaire passionné de vins. Elles ont été produites par le vigneron arboisien Anatoile Vercel (1725-1786). Les spécialistes estiment que ces vins sont encore buvables ! Cette vente sera aussi un moment historique.

mercredi 23 mai 2018

Franck Putelat, chef des restaurants du musée de la Romanité, Nîmes


C'est le 2 juin 2018 que le musée de la Romanité de Nîmes, dessiné par l'architecte Elizabeth de Portzamparc, ouvrira ses portes au public. 
Situé juste en face des arènes, vous serez immergé dans le monde romain par des parcours sensoriels, des visites virtuelles en 3D. Est-ce que les saveurs romaines seront aussi au rendez-vous dans le café du Musée, ou à la Table du 2 avec un concept bistronomie ? Les réponses seront données par Franck Putelat, chef étoilé du parc à Carcassonne qui préside aux destinées de ces deux espaces de restauration. Médaille d’argent aux Bocuse d’or 2007, sa candidature a séduit la ville par son concept des « quatre temps »déjà mis en œuvre dans son restaurant à Carcassonne : des menus qui évoluent en fonction des saisons de l’année. Soit une évidence pour tout chef sérieux. Mais son petit plus, c’est d’inviter aussi un grand chef international pour signer un plat, donnant à chaque saison une connotation de saveur lointaine. 
Les plats signatures du chef Putelat sont par exemple son Tartare d’huître de  Tarbouriech / son filet de bœuf Bocuse d’argent clouté de truffe noire et de lard de colonata /sa bouillabaisse de foie gras de canard… Avec des menus annoncés entre 20 et 32€, est-ce que les saveurs de la Rome française ancienne seront aussi au rendez-vous ? 
En attendant l’ouverture du musée, vous pouvez déjà profiter du patrimoine romain exceptionnel de la ville entre les arènes, 
la Maison carré, le temple de Diane, les magnifiques jardins de la Fontaine avec l’Ausguteum, l’enclos sacré dédié aux empereurs romains et leurs familles.