jeudi 6 janvier 2011

Halles, étals et bazars


Avec nos pratiques d’achats de circuits courts, d’AMAP, de développement durable, sommes-nous en train de revenir bonnes pratiques d’achats du bon vieux temps ? C’est le sentiment qui m’est laissé après avoir visité cette exposition très intéressante sur les « Halles, étales et bazars » qui évoque 150 ans d’histoire de commerce en Ile de France (1830 à 1980) à travers le commerce de proximité, les marchés, les petites et grandes surfaces, mais aussi le rôle de la publicité et l’image du commerçant dans la presse. Une chose est sûre : le commerce s’est toujours adapté au mode de vie des consommateurs. Au début du XIXème siècle, les villes de banlieue parisiennes d’aujourd’hui n’étaient que des villages d’agriculteurs et de vignerons. Le commerce était avant tout local et alimentaire, avec des prix fixés arbitrairement. Grâce à Félix Potin, une nouvelle forme de distribution voit le jour en 1844. L’ouverture d’un magasin sur deux étages boulevard Sébastopol en 1860 annonce l’arrivée des grands magasins sur Paris. Le Bon marché en 1852, Les Grands Magasins du Louvre en 1855, La belle Jardinière en 1856, puis le Printemps en 1865, La Samaritaine en 1869 et les Galeries Lafayette 1894. Ces lieux deviennent de véritables espaces sociales où il est bon ton de se montrer, mais aussi de véritables temples de consommation avec des prix fixes et la liberté aux clients de se promener librement. Les premiers supermarchés, concept d’origine américaine, arrivent en France à partir de 1958 et signent la disparition progressive des petits commerces. J’avais connu les derniers Félix Potin dans les années 1980 !
Des Halles de Paris qui étaient le « ventre de Paris », il ne reste plus que son appellation depuis son déménagement à Rungis !
Musée de Nogent, 36 boulevard Gallieni, jusqu’au 29 mai 2011. Entrée libre.
www.musee-nogentsurmarne.fr/expositions/exposition-en-cours.html

1 commentaire:

musee-nogent a dit…

Merci pour cet article sur notre exposition !
Cordialement,
L'équipe du musée de Nogent