samedi 20 février 2016

Connaissez-vous le pen cai盆菜 , le repas bassine chinois ?



Le pen cai盆菜, « repas bassine » est le regroupement d’au moins une dizaine de mets dans une grande bassine pour nourrir au moins une douzaine de personnes. Les mets sont disposés de manière esthétique, en version carnée ou végétarienne. Il est servi en repas communautaires lors des festivités pour faciliter le service, nourrir le plus grand nombre en un temps très court, cultiver l’esprit de partage car tous les convives piochent avec les baguettes dans la même bassine et mangent la même chose ! Pour des raisons pratiques, préparé à  l’avance, chaque pen cai doit pouvoir être remis à température en moins de 30 minutes.  En cette période du nouvel an chinois, ces pen cai sont de nouveau sur le retour à Hong Kong et à Singapour. Préparé à l’origine par les associations communautaires ou religieuses, ils sont proposés désormais par les traiteurs et les restaurateurs ! La légende raconte que ce plat remonte à la dynastie des Song (960-1279). Lors d’un passage de l’empereur dans un village avec son armée, pour pallier au manque de vaisselle pour le service, les villageois avaient eu l’idée de dresser les victuailles dans leurs bassines de lavage. 
A l’origine, cuisiné par des non professionnels, la composition de ces pen cai était simple. Il y avait des champignons, des pousses de bambou, du fromage de soja sous toutes ses formes, de la peau de fromage de soja, des boulettes de poisson, des pattes de poulet braisé, du poulet rôti au cinq parfums, du porc braisé à la sauce de soja, de légumes frais, des légumes saumurés au sel ou au vinaigre. Depuis la reprise en main par les restaurateurs et les traiteurs, les ingrédients montent en gamme avec des fruits de mer, des  huîtres séchés, des abalones, du canard laqué et des nids d’hirondelle ! 

Aucun commentaire: